Un programme progressiste et stratégique pour la France

Pour que personne ne puisse dire que les solutions n’existent pas...

Je propose au président de la république et aux futurs candidats à l'élection présidentielle un programme pour relever le pays. Je propose ce programme en tant que simple citoyen, ce programme n'est pas une déclaration de candidature à l'élection présidentielle, mais enlève toute excuse à ceux qui prétendraient que les solution n'existent pas.*
Sylvain des Rochettes

Programme 2017 hors partis, Election présidentielle 2017 la solution altenative, candidat 2017

Programme 2017 Sylvain des Rochettes la primaire - laprimaire.org













































































































Le programme est en cours de rédaction, si vous le souhaitez votre participation est bienvenue.


Promesses


- la mise en place d'une nouvelle constitution et d'une nouvelle déclaration des droits de l'homme et du citoyen votés par référendum.

- la construction démocratique des institutions européennes : tout traité européen devra être validée par référendum pour s’appliquer au territoire français. De même rien n'est acquis de façon définitive et ce qui a été voté pourra être remis en question par référendum si nécessaire.

- le référendum révocatoire : appelé une fois à mi mandat ou par une pétition signé par 100 000 citoyens à partir d'un an de présidence, il permet de poser la question du maintient ou non du président en place et, le cas échéant, d'organiser des élections présidentielles anticipées.

- la mise en place d'un système de vote électronique s'ajoutant aux scrutins existants afin de permettre aux citoyens de participer au vote des lois.(ne remet pas en question les modalités des autres scrutins)

- la prise en compte du vote blanc afin que les citoyens insatisfaits de l'offre politique puissent le signifier autrement que par l'abstention et de pousser les candidats à satisfaire au mieux les citoyens.

- une peine de prison à perpétuité systématique et incompressible pour les coupable de meurtre, viol, attentat terroriste. Il en ira de même pour les tentatives de ces crimes car dans les deux cas l'intention est la même. Le principe de cette mesure est de protéger la société des individus dangereux. Ces individus n'ont pas vocation à réintégrer la société, cela n’empêche pas de traiter les détenus avec dignité. Chaque détenu doit pouvoir bénéficier d'une cellule individuelle. Les condamné pour actes de terrorisme ou affiliés à des réseaux terroristes seront isolés des autres détenus afin d’empêcher qu'ils se servent de leur détention pour développer leur réseau.

- la modulation à budget constant des charges sociales sur les entreprises sur le mode d'un bonus malus pour récompenser les dynamiques industrielles, d'investissement, d'emploi et décourager les profits.

- le rétablissement de la retraite à 60 pour 40 annuités pour les personnes qui le souhaitent tant que le chômage est supérieur à 5%.

- la création d'une prime d'installation de 10000€ utilisable une fois par les jeunes de 18 à 30 ans qui peut être sollicité sur dossier pour un projet immobilier ou pour un projet de création d'entreprise. Cette mesure sera financée par la fiscalité déjà existante sur les successions.

- la simplification, l'optimisation et la rationalisation et l'automatisation de l'administration et du système de santé afin de permettre des économies de temps et d'argent tant pour l'état, pour les entreprises que pour les citoyens.

- afin de relancer l'économie et l'emploi, les économies réalisées seront utilisées par diverses instances de l'état pour entrer au capital d'entreprises, en particulier dans les domaines jugées utiles (santé, environnement, énergie ... ) sur le long terme, les rentrées d'argent qui en résultent contribueront au remboursement de la dette.

- l'opposition à la mise en place du marché transatlantique

- changer tous les chefs dans les administrations (préfectures, services de renseignement, ministères) et muter une grande partie du personnel afin de supprimer tout éventuel réseau de corruption.

La suite à suivre (en construction.)

Le projet : Le projet décrit un idéal de société tel que nous le souhaitons sur le long terme. Il en cas d'élection, il servira de base de travail. Certains éléments seront réalisés d'autres non dans le cadre d'un dialogue démocratique avec le parlement et la société, en fonction des enjeux de l'actualité. L'état doit être souverain et démocratique : le pouvoir doit être détenu exclusivement par les élus. Et il doit être exercé sans contraintes extérieures en ce qui concerne la politique intérieure. Tout accord international devra être conclus de manière démocratique et pourra être remis en cause ou modifié de manière démocratique. L'état doit agir pour équilibrer la société, réduire les inégalités et notamment garantir un revenu minimum pour les personnes en difficulté, fixer des limites à l’accumulation de richesses. Cela doit se faire en laissant des marges de libertés à la population. Il s'agit donc de limiter les abus, de palier aux situation extrêmes, et non d'imposer de force une égalité. Chaque citoyen doit bénéficier de la souveraineté par rapport à sa propre personne. Il doit être libre de disposer comme bon lui semble de son corps, ainsi que de son esprit. Nul ne peut porter atteinte à l'intégrité physique ou morale d'autrui. chacun est libre de définir son objectif de vie et de l'accomplir comme bon lui semble dans la mesure ou il n'y a pas d’atteinte à la liberté ou l'intégrité d’autrui. Nul ne peut imposer a autrui de domination, de soumission. Toute action collective devra se faire dans le cadre du libre consentement. L’État est là pour garantir cette souveraineté de chaque personne sur elle même. Dans la mesure des possibilités techniques, l'état a l'obligation de garantir l’accès aux soins de santé à l'intégralité des personnes présentes sur son territoire. les dépenses de santés devront être financées par tous en fonction des revenus et accessibles à tous en fonction des besoins. Tout acte médical devra impérativement se faire dans le cadre du consentement éclairé du patient qui reste totalement libre du choix quel que soit l'acte à pratiquer sur son corps. La souveraineté des personnes mineures sera garantie par leurs partent ou tuteurs qui doivent faire valoir la volonté de l'enfant dans le cadre de son intérêt. L’État doit garantir l'équilibre des territoires, favoriser la redistribution des zones riches vers les zones lus pauvres. Aider les zones en difficultés à se développer, éviter l’accumulation et la saturation des centres urbains.